Château Canon 2019 1er Grand Cru Classé Saint-Emilion Grand Cru Coup de coeur

 

 

 

Livraison 1er semestre 2019

Alertez-moi dès que ce vin est disponible

Notes dégustateurs

  • Terre de Vins : 99/100
  • Decanter : 98/100
  • Anthocyanes / Y.Castaing : 99-100/100
  • JM Quarin : 96-97/100
  • Bettane & Desseauve : 97/100

Le Château Canon est l’un des plus discrets 1ers Crus Classés de Saint-Emilion. C’est aussi l’un des meilleurs, revenu progressivement au sommet de l’appellation avec son rachat en 1996 par le groupe Wertheimer, propriétaire de la maison de couture Chanel et qui possède également le Cru Classé Château Rauzan-Ségla à Margaux. Mais le Château Canon doit avant tout cette renaissance à son extraordinaire terroir argilo-calcaire sur le haut du plateau - le meilleur secteur de Saint-Emilion - et au savoir-faire de l’équipe désormais dirigée par Nicolas Audebert.

Le cuvier a été rénové en toute sobriété, à l’image du vin. Le vignoble agrandi couvre maintenant 34 hectares, mais seuls 24 hectares sont dédiés à la production du grand vin. Le cabernet franc est présent à hauteur de 30%, une proportion notable pour l’appellation, aux côtés du merlot. Issu d’un élevage sage avec un recours modéré au bois neuf, le vin est infiniment élégant ; il brille par sa droiture et sa précision, et promet un très bel avenir en cave.


Le millésime 2019 vu par la propriété

Assemblage : 74% merlot, 26% cabernet franc
Elevage : 18 mois en barriques dont 50% neuves
Commentaire de dégustation : A peine ouverte, il s’échappe de la bouteille comme un doux parfum d’été... Mûr et expressif, débordant de vie, le vin plonge dans le verre où virevoltent des notes éclatantes de fruits rouges, de fraises et de framboises plantureuses. Quelques agitations de plus et le fruit s’intensifie encore, laissant déborder des arômes de cerise griotte, et toujours cette sensation sapide, suave et savoureuse. Le vin palpite. Intense, séveux, il conserve tout au long de la dégustation sa dimension juteuse qui signe la caractéristique du millésime. Elle nous parle de maîtrise dans une année pourtant chaude et sèche. Elle apporte le roulant de la bouche et anime sa matière. Un Canon généreux mais juste, qui conjugue consistance avec fluidité.